Qui perd gagne

Karinne Latte
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Malgré sa défaite, la néo-démocrate Maria Ximena Florez s'estime gagnante avec les 11 948 électeurs qui l'ont appuyée, dans la forteresse libérale qu'est Saint-Laurent—Cartierville. L'ex-candidate s'est inclinée avec 29,28% des voix devant le libéral Stéphane Dion, qui a été réélu avec 43,43% des suffrages.

«Notre défi, c'était de monter le nombre d'électeurs à 5000. Le total des votes pour le Nouveau Parti Démocratique (NPD) a été spectaculaire. Les gens voulaient un changement. Saint-Laurent, c'est le reflet de ce qui s'est passé au Québec», reconnait-elle.

L'ex-candidate continuera d'être active au cœur du NPD, ainsi que dans divers organismes communautaires. «Je vois beaucoup d'endroits dans lesquels je peux m'engager comme bénévole, au Centre des femmes par exemple. Quant au parti, ce sera quatre années de travail», conclut Maria Ximena Florez.

Organisations: Nouveau Parti Démocratique, Centre des femmes

Lieux géographiques: Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires