Échos du conseil d’arrondissement de février

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le conseil d’arrondissement de février s’est déroulé dans un calme des plus hivernaux. Quelques décisions sont toutefois à souligner.

Coup dur pour le secteur des sciences de la vie: le centre de recherche et de développement AstraZeneca, une entreprise pharmaceutique implantée dans le Technoparc Montréal de Saint-Laurent, a fermé ses portes, entraînant 130 pertes d’emploi.(Photo: Alarie Photos)

Pour un boisé en santé

Une entente de partenariat a été approuvée avec le Comité écologique du Grand Montréal afin de poursuivre le projet de protection, de conservation et de mise en valeur du boisé du parc Marcel-Laurin ainsi que son entretien. Cette entente coûtera, au maximum, 61 540 $ à l’arrondissement.

Mon école écolo

Le programme de sensibilisation écologique orienté vers les écoliers sera renouvelé. «Mon école écolo» se réalisera en 2012, au coût de 11 442$ pour l’arrondissement. «Il y a un grand intérêt chez les jeunes et dans nos écoles. Nous voulons leur donner l’occasion de comprendre et de partager les valeurs environnementales que nous défendons», a déclaré le maire Alan DeSousa.

Appel à la lutte contre la pauvreté

Un appel de propositions pour des projets de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale a été lancé officiellement par l’arrondissement. Lesdits projets devront se réaliser en 2012.

Éventail de subventions

De nombreuses subventions ont été distribuées par la municipalité. Les plus importantes concernent le Centre d’initiatives pour le développement communautaire l’Unité (11 500$), le Centre d’action bénévole et communautaire de Saint-Laurent (14 000$), qui deviendra sous peu un centre d’information gouvernemental pour les aînés (voir notre article). Le Centre Communautaire Bon Courage, quant à lui, aura droit à 30 500$ annuellement pendant trois ans dès 2012. Une autre entente triennale a été approuvée en faveur du Centre des femmes de Saint-Laurent, qui bénéficiera de 12 500$ par an. Enfin, l'association des photographes de Saint- Laurent, qui s’apprête à fêter son quart de siècle d’existence, obtiendra 2000$.

La police sur ses gardes

Le rapport bimestriel a été déposé par les représentants du poste de quartier local laurentien. «Les niveaux de criminalité sont restés bas, mais la situation a été plus difficile sur le plan routier, avec une augmentation des accidents en 2011. On a cependant noté une baisse en novembre et décembre», a indiqué Éric La Penna, commandant du poste de quartier 7.

Fermeture d’AstraZeneca

Le maire Alan DeSousa a réagi, un peu plus tôt cette semaine, au sujet de la fermeture du centre de recherche et de développement AstraZeneca, une entreprise pharmaceutique implantée dans le Technoparc Montréal de Saint-Laurent. La semaine passée, l’entreprise a annoncé qu’elle cessait ses activités sur le site de l’arrondissement, ce qui a entraîné la perte de 130 emplois. Le centre avait été inauguré en 1997.

Alan DeSousa a plaidé pour une prorogation du plan d’action 2007-2012 pour le secteur manufacturier, mis en place par le gouvernement provincial. «Ce plan doit se poursuivre au-delà de 2012 pour assurer la compétitivité de la métropole du Québec et du Technoparc Montréal, Campus Saint-Laurent.»

Organisations: Comité écologique du Grand Montréal, école écolo Le, Centre d’initiatives Centre d’action bénévole Centre Communautaire Bon Courage Centre des femmes de Saint-Laurent

Lieux géographiques: Boisé du parc Marcel-Laurin, Développement AstraZeneca, Technoparc Montréal de Saint-Laurent Québec Montréal Campus Saint-Laurent

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires